Présentation de l’ARAAFU et de la FFCR

L’Association des restaurateurs d’art et d’archéologie de formation universitaire (AARAFU), est une association de professionnels de la conservation-restauration créée en 1982 (J.O. du 24 décembre 1982) selon les statuts de la « loi 1901».

L’association a pour but la promotion d’une conception spécifique de la restauration, unissant la connaissance des sciences fondamentales à l’héritage des pratiques traditionnelles. Dans ce cadre général, l’action de l’association se développe sur trois plans :

  • universitaire (lien entre diplômés et étudiants de la Maîtrise des Sciences et Techniques de Conservation-Restauration des Biens Culturels de l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne),
  • professionnel (soutien de la recherche en conservation-restauration du patrimoine, lien entre les diplômés et le monde du travail, information des progrès techniques),
  • éthique (promotion des codes déontologiques de la profession reconnus à l’échelle européenne).

D’un point de vue pratique, l’ARAAFU développe des activités dans chacun de ces plans par :

  • l’organisation de stages et cours de formation permanente,
  • l’aide à la constitution d’un fond de documentation à la M.S.T. de Paris-I,
  • la réalisation d’un bulletin d’information interne trimestriel,
  • l’organisation de colloques internationaux et publication des actes (1987, « Recherches et techniques actuelles » ; 1989, « Traitement des supports, travaux interdisciplinaires » ; 1992, « La conservation préventive » ; 1995, « Restauration-Dérestauration-Rerestauration », 2002, « Visibilité de la restauration, lisibilité de l’œuvre»).
  • la publication, depuis 1989, de Conservation-Restauration des Biens Culturels (CRBC), revue professionnelle semestrielle de portée internationale,
  • la publication, depuis 1995, de Cahiers Techniques, actes de rencontres professionnelles touchant à des disciplines variées.

En outre, l’ARAAFU a organisé une table ronde qui a permis la création de l’European Confederation of Conservator-Restorers’ Organisation (E.C.C.O., Bruxelles, 14 octobre 1991) dont elle est l’un des membres fondateurs. Elle est également membre d’honneur de la Fédération Française des Conservateurs-Restaurateurs (FFCR) qu’elle a aidé à créer.

Site internet : http://araafu.free.fr/

Née en 1992, la Fédération Française des professionnels de la Conservation-Restauration (FFCR) a pour vocation de promouvoir la conservation-restauration. Elle est composée de professionnels, diplômés ou reconnus, qui souscrivent à une déontologie : la Définition de la profession publiée par le Conseil International des Musées (ICOM-CC) en 1984 et le Code d’éthique et de formation de la Confédération Européenne des Organisations de Conservateurs-Restaurateurs (ECCO) en 1994. Quatre formations diplômantes sont reconnues par l’état (loi du 4 janvier 2002 – décret 2002-628 du 25 avril 2002) :

  • l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne,
  • l’Institut National du Patrimoine,
  • l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Tours
  • l’Ecole d’Art d’Avignon.

Les conservateurs-restaurateurs effectuent un diagnostic, conçoivent et mettent en œuvre des interventions curatives ou préventives sur les biens culturels. Leurs propositions sont argumentées et les différentes étapes d’intervention documentées.

Site internet : http://www.ffcr.fr/